Pour l'amour
de la langue française

EXERCICES GRATUITS
De la 6e à la 3e, entrainez-vous en langue française
De nouveaux exercices chaque semaine
Actualités
Des auteurs experts et de terrain

Rédigé par Benedicte Gaillard, grammairienne et lexicographe, aidée de Laurence Mokrani, professeur en collège depuis plus de 30 ans, le Grevisse du collège est un ouvrage accessible, proche des pratiques de classe et du quotidien des élèves. Jean-Christophe Pellat, professeur émérite de linguistique française et auteur de la collection Grevisse de l’enseignant, a contribué à une relecture scientifique.

Grevisse du collège
Une nouvelle façon d'apprendre

Parce que les élèves sont tous différents et qu’ils n’apprennent pas de la même façon, le Grevisse du collège propose une approche unique pour réviser à la maison. 

Les Chroniques Grevisse
[Grammaire]
Des noms pluriel c'est singulier
DES NOMS SEULEMENT PLURIELS, C’EST SINGULIER !

La distinction linguistique entre le singulier et le pluriel repose sur le dénombrement des unités, marqué par les déterminants pluriels ou numéraux : un nom au pluriel peut recevoir un déterminant numéral d’une valeur égale ou supérieure à deux (« deux, plusieurs ratons-laveurs »).

[Faux amis]
COMTE / CONTE / COMPTE

On distingue par l’orthographe les « trois contes », comme dirait Flaubert. La distinction de ces homonymes s’appuie sur une étymologie latine qui ne les différenciait pas totalement en ancien français car, jusqu’au moyen français, la forme « conte » désignait aussi bien un récit qu’un calcul, de même que le verbe « conter ».

[Norme et usage]
les prépositions
Les prépositions à et de

Les prépositions « à » et « de », tôt héritées du latin (IXe s.), qui expriment des rapports de position, sont de sens contraire : « à » (du latin « ad ») indique la direction, la destination ; « de » (du latin « de ») marque l’origine, l’appartenance